Check-List: Pour assurer votre réussite avec Google Shopping

11 Jan 2017 / de Christine Spescha et Marcel Sprecher / Comments

Le commerce en ligne connaît une croissance inexorable. Dans ce contexte, les moteurs de recherche représentent d’importants fournisseurs de trafic pour les boutiques en ligne. En effet, si l’on veut vendre ses produits, il faut avant tout que l’utilisateur puisse les trouver. Google investit donc massivement dans le développement de son propre moteur dédié à la recherche de produits: Google Shopping. Pour booster ses ventes avec Google Shopping, une gestion systématique des données est indispensable. Les spécialistes en marketing ont donc tout intérêt à actualiser régulièrement leur propre flux Shopping. Notre check-list éclaire les marketeurs sur les points auxquels il est nécessaire de faire attention.

Partager

Print

Google Shopping Feed Survival Guide

L’e-commerce connaît une croissance fulgurante dans le monde entier: les ventes de l’année 2016 devraient atteindre presque 2 billions de dollars. Les moteurs de recherche jouent un rôle essentiel dans ce succès: en effet, pour pouvoir acheter un produit en ligne, il faut d’abord le trouver. Au cours des dernières années, Amazon a pris une position dominante dans ce secteur: à ce jour, plus de 50% des recherches de produits réalisées pour des achats le sont directement sur Amazon. Une situation qui ne laisse pas Google indifférent, car cela représente une immense perte de clics sur les annonces pour le moteur de recherche leader du marché transatlantique.

Google Shopping Ads
Evolution de Google Shopping

Dans ce contexte, il n’y a rien d’étonnant à ce que Google ait investi et investisse toujours fortement dans le développement de son propre moteur de recherche de produits, Google Shopping. L’objectif est clair: convaincre les internautes de faire leur shopping en ligne avec Google. Les efforts de développement de la firme de Mountain View commencent déjà à porter leurs fruits: selon les statistiques sur l’e-commerce, le chiffre d’affaires des annonces Google Shopping a augmenté de 52% au premier trimestre 2016 par rapport à l’année précédente.

Réussir grâce à des données produits structurées

Pour être efficace sur Google Shopping, il est indispensable de disposer d’un flux Shopping bien conçu. En effet, Google ne peut afficher les annonces les plus pertinentes que si les données produits sont structurées et que le flux est d’une qualité irréprochable. Le succès commercial généré par Google Shopping dépend donc directement de la qualité des données produits. Par ailleurs, Google accorde une grande importance à l’actualité des fiches produits. Ainsi, ses directives sont constamment mises à jour et dotées de nouveaux attributs obligatoires. Les modifications importantes sont toutefois annoncées à l’avance. Les données produits peuvent être importées sur la plateforme Google Merchant Center pour ensuite être disponibles sur Google Shopping. Les mises à jour principales de 2016 comprennent notamment les modifications suivantes:

  • Obligation de saisir le code d’article international (GTIN, ou Global Trade Item Number);
  • Photos des produits plus grandes et de meilleure résolution;
  • Obligation de renseigner des attributs supplémentaires pour les vêtements et les chaussures;
  • fLes attributs supplémentaires comme les labels énergétiques et les prix unitaires sont obligatoires.

Au vu du rythme soutenu des innovations, nous vous recommandons de consulter régulièrement les spécifications de produits de Google Shopping et d’actualiser votre flux en conséquence; les informations contenues dans ce flux sont en effet indispensables à la pertinence de vos fiches produits et aident vos consommateurs à prendre les bonnes décisions d'achat.

Ce n’est qu’en introduisant des contrôles systématiques que vous ne manquerez aucune mise à jour. Ces vérifications permettent aux annonceurs de savoir à temps s’ils doivent actualiser leur flux Google Shopping ou corriger d’éventuelles erreurs afin que leurs produits soient toujours affichés de manière optimale.

Guide de survie pour un flux Google Shopping

Nous suivons ces recommandations et contrôlons régulièrement – de plusieurs fois par mois à une fois par semaine – les flux de produits de nos différentes campagnes de vente. Ce processus est réalisé systématiquement au moyen d’une check-list élaborée par nos soins, notre guide de survie pour le flux Google Shopping. Ce support nous met à l’abri de mauvaises surprises et nous permet de garantir une qualité optimale des annonces produits grâce à laquelle le succès des ventes e-commerce de nos clients ne cesse de croître.

Vous souhaitez exercer un contrôle total sur votre flux de produits?

Consultez notre guide de survie pour le flux Google Shopping. Vous aussi, intégrez ce processus dans votre travail avec Google Shopping et assurez ainsi la qualité de votre flux.

Découvrez ici notre check-list (en anglais):

Icon Check-List: Google Shopping Feed (789,3 Kio)